Power sector investments

Diminuer les risques et intensifier les investissements durables dans le secteur de l'électricité africaine – le modèle d'acheteur et de négociant intermédiaire solvable d'Africa GreenCo

Compte tenu du besoin d'accroître considérablement la production d'électricité en Afrique, nous devons aborder la question de la solvabilité des acheteurs d'électricité et l'absence de marché viable pour vendre la production, car cela représente un sérieux obstacle pour le développement d'un secteur énergétique durable. L'intégration régionale et la production d'énergie renouvelable redéfiniront le paysage énergétique en Afrique subsaharienne au cours des 25 prochaines années. La Commission de l'Union africaine et le NEPAD estiment que l'intégration du marché énergétique régional est un facteur essentiel pour la réduction du prix de l'électricité et des émissions de CO2.

Africa GreenCo propose de créer un partenariat entre public et privé : un intermédiaire solvable, dont le gouvernement serait copropriétaire mais qui serait géré indépendamment de celui-ci, placé entre les producteurs d'une part, et les fournisseurs et acheteurs d'autre part. Ce simple changement de structure diminuera la complexité, les risques et les coûts, réduira la charge fiscale pesant sur les gouvernements et augmentera la liquidité et le potentiel des pools énergétiques régionaux. Africa GreenCo a l'intention d'agir en tant que membre des pools énergétiques, de regrouper les risques de crédit liés aux acheteurs et de diversifier les risques à l'échelle régionale, tant du point de vue de l'offre que de la demande. Elle compte aider les fournisseurs sur la voie de la solvabilité, et ses activités sont soutenues par le NEPAD, le SAPP, la RERA, l'APUA et SEforAll.

Le développement d'Africa GreenCo est financé par la Fondation Rockefeller et l'institution Convergence.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Ana Hajduka (fondatrice et CEO d'Africa GreenCo) ana.hajduka@africagreenco.com

 

The speakers of this session are:

Hussein Alfa 'Seyni' Nafo, président du Groupe des négociateurs africains, CCNUCC

Hussein Alfa 'Seyni' Nafo est le conseiller spécial du président de la République du Mali et l'ambassadeur du pays pour le changement climatique. En matière environnementale, M. Nafo assume de nombreux rôles visant à renforcer les institutions africaines ainsi que leurs réponses face au changement climatique dans un contexte mondial. Pour n'en citer que quelques-uns, il est président du Groupe des négociateurs africains qui représente 54 pays à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et il a récemment été élu à la vice-présidence du Bureau de la Conférence des Parties (CP) Il est également coprésident, et l'un des deux représentants africains du comité permanent des finances de la convention.

L'engagement de M. Nafo envers le changement climatique se reflète dans sa participation à de nombreux projets de grande importance. L'une de ses principales contributions est d'avoir présenté à la CCNUCC la proposition du Groupe africain qui a initié la création de l'Initiative de l'Afrique sur les énergies renouvelables (IAER). Il est actuellement codirigeant de l'initiative ainsi que chef de l'unité de soutien auprès du président guinéen et coordinateur de l'Union africaine pour les énergies renouvelables. En 2009, M. Nafo a cofondé Interface Africa, une entreprise spécialisée dans le développement de projet et l'ingénierie financière.

 

Roberto Ridolfi – directeur, Commission européenne pour la croissance et le développement durables

Roberto Ridolfi est directeur de l'unité Roberto Ridolfi est directeur de l'unité croissance et développement durables à la DG Développement et Coopération – EuropeAid. En sa qualité d'ambassadeur et de chef de délégation de l'Union européenne à deux reprises, M. Ridolfi a d'abord servi à Suva dans les Fidji de 2005 à 2007. Il y a supervisé toutes les relations de l'Union avec 15 pays et territoires ainsi qu'avec le Forum des îles du Pacifique.

Par la suite, en 2011, il a été nommé en Ouganda par Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, où il a servi jusqu'en septembre 2013. Durant la période intermédiaire, en tant que chef d'unité d'EuropeAid F3, il a géré un certain nombre de programmes ayant trait à l'environnement, à la sécurité alimentaire, aux migrations, à l'asile ainsi qu'à la facilité alimentaire d'1 milliard d'euros dans 50 pays. M. Ridolfi a rejoint la Commission européenne en 1994 et a assuré la responsabilité de la délégation européenne au Malawi en tant que conseiller en infrastructure et développement chargé des installations, du transport et de la santé.

 

Saadia Madsbjerg, directrice générale, Fondation Rockefeller  

Saadia Madsbjerg a rejoint la Fondation Rockefeller en 2013 et dirige désormais son travail en matière d'innovation. Elle est notamment responsable de la création et du développement à grande échelle de solutions financières innovantes ainsi que de la mobilisation de capitaux d'investissement privés pour le secteur social. Avant de rejoindre la fondation, Mme Madsbjerg était vice-présidente principale pour la planification stratégique à la New York City Economic Development Corporation. Elle y a mené une série de projets de transformation centrés sur l'élaboration d'une croissance plus équitable et plus stable pour la ville. Elle a également été chargée de la direction de la stratégie et de l'aspect analytique au sein du TelePresence Technology Group de Cisco et a occupé la fonction d'associée principale chez McKinsey & Company. Mme Madsbjerg possède une maîtrise ès sciences en économie et finance appliquées de l'École de commerce de Copenhague et de l'Université George Washington ainsi qu'un bachelier ès sciences en commerce international de l'École de commerce de Copenhague et du Boston College.

 

Chris Clubb, directeur général, Convergence

Chris Clubb dispose de plus de 20 années d'expérience en financement de projet de développement sur plus de 50 marchés émergents et frontières. Avant de rejoindre Convergence, il a été à la tête des activités de la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) auprès de pays en début de transition, quintuplant ainsi les investissements annuels de la Banque qui est devenue leur plus important investisseur. En partenariat avec plus de 20 donateurs, il a également fait dans l'innovation et mis en œuvre de nombreux programmes de financement mixte (Blended Finance) de la BERD, incluant le programme de monnaie locale pour le financement et le développement des PME. 

Avant de rejoindre la BERD, M. Clubb a assuré de nombreux rôles en matière financière. À la Banque européenne d'investissement, il a permis à des projets stratégiques d'infrastructure européenne de disposer de financements sur le long terme. Et chez Exportation et Développement Canada (EDC), il a de même permis à des acheteurs internationaux de disposer de financements. Il a débuté sa carrière dans le domaine du service bancaire aux entreprises à la Banque Toronto-Dominion et a également assuré plusieurs postes supérieurs en lien avec la gestion des risques stratégiques à la BERD et chez EDC.

 

Ana Hajduka, fondatrice & CEO, Africa GreenCo

Ana Hajduka est spécialiste des infrastructures et de l'énergie. Elle a travaillé pendant 12 ans sur des projets relatifs aux transactions sur plusieurs marchés émergents, et notamment sur le financement de projet, les partenariats public-privé et le développement de projet. 

Avant cela, Mme Hajduka a pratiqué le droit pendant plus de 10 ans après s'être formée en Angleterre, au Pays de Galles et dans l'État de New York. Elle a poursuivi sa formation avec Allen & Overy LLP et a travaillé par la suite pour Fulbright & Jaworski LLP et Trinity International LLP, où elle a été consultée sur différents projets dans le secteur de l'énergie, principalement en Afrique subsaharienne. En mars 2015, elle a été nommée chef d'équipe de projet par la Commission économique pour l'Europe des Nations Unies. Elle s'est ainsi retrouvée à la tête de 30 spécialistes chargés de développer des normes dans le domaine des énergies renouvelables au niveau international pour les partenariats public-privé.

 

Cheikh Bedda, Director of Infrastructure and Energy Department

Mr. Cheikh Bedda, Director of Infrastructure and Energy Department, joined the African Union Commission in October 2016 bringing to the position over 23 years’ experience in the infrastructure sector.

An engineer, Mr. Cheikh Bedda has headed major portfolios, worked on a wide range of high value, innovative and complex infrastructure projects and has been involved in some of the most high profile infrastructure deals in West Africa, especially in Mali, Mauritania and Senegal. Prior to joining the African Union Commission, Mr. Bedda served as General Director of the Mauritanian Dairy Company and prior to that as General Director of the Energy Management Company for the Manantali and Vice-President of the West African Power Pool in Mali during which time he implemented bold policy reforms in the energy sector and pursued innovative programmes.

His earlier career saw him move progressively into key senior positions in the Public and Private sectors. He held the positions of Boat Maintenance Service (1994-1996) at SIPECHE PLC (private company involved in processing, freezing and exporting seafood products) in Mauritania; Technical Director (1996-2002) at ITP PLC (private company involved in processing, freezing and exporting seafood products) in Mauritania; Northern Regional Manager and Lubricant Engineer (2003-2010) at Star OIL (Private Oil Import and Distribution Company, technical partner of British Petroleum in Mauritania) in Mauritania; and General Director (2010-2013) at the Directorate for Refined Hydrocarbon Products at the Ministry of Petroleum, Energy and Mines of Mauritania.

A native of Mauritania, Mr. Cheikh Bedda holds a research master in Sustainable Development from Université du Maine, France and a Bsc (honours) in Engineering from Ecole des Ingénieurs de la flotte Maritime, Ukraine.

 

Valérie Levkov, Senior Vice President Africa & Middle East

Valérie Levkov holds degrees in Engineering and Business Management. She began her professional career with EDF, in 1987. In this time, she has spent over 10 years in the R&D Division, where she held several positions, from researcher to manager for a team of 150 engineers, all dedicated to the introduction of new IT technologies in power plants. Broadening her skills, she spent a few years with the Purchasing Division, and subsequently with the Corporate Finance Division, before becoming Head of Internal Communications for the EDF Group. In May 2009, she was put in charge of the development of new nuclear projects worldwide. In July 2015, she became the Senior Vice President Africa & Middle East.

 

And moderator:

Adam Connaker (Rockefeller Foundation)